Comment bien placer un piège photographique ?

camera chasse

Installé en extérieur, le piège photographique est un outil qui permet de capturer des images ou d’avoir des vidéos d’animaux dans la nature. Pour obtenir de bons résultats, sa mise en place doit se faire en suivant des étapes bien précises et en agissant minutieusement.

Effectuer le paramétrage et les diverses vérifications

Pour placer un piège photographique, la première des choses à faire est d’effectuer les divers réglages de l’appareil. Étant donné que chaque modèle diffère par les fonctionnalités qui lui sont propres, il est nécessaire de se munir de son manuel d’utilisateur pour paramétrer son outil. La vitesse de déclenchement devra être réglée pour que l’appareil puisse commencer à fonctionner à un moment adéquat et pour avoir des photos et des vidéos de qualité.

En termes de réglages, il faut également penser à la distance de pose ou encore à la luminosité qui sont essentielles pour obtenir des images et des vidéos de bonne qualité. D’un autre côté, il ne faut pas oublier de penser au niveau de la batterie. Le piège photographique est un appareil qui demeure en extérieur pendant un long moment et qui fonctionne de lui-même dès la détection d’un corps humain ou animal.

Actualité à connaître : https://www.le-republicain.fr/actualites-locales/deux-vallees/sud-essonne-premiere-prise-pour-les-pieges-photographiques

Mettre en place correctement l’appareil

Une fois les différents réglages effectués, la prochaine étape consiste à mettre en place le piège photographique. Par rapport à l’animal que l’on souhaite capturer, il faudrait ensuite trouver le bon support sur lequel sera posé l’appareil. Il peut s’agir d’un arbre ou encore d’un piquet de clôture. Quoi qu’il en soit, le plus conseillé est que le piège photographique soit mis en place à une distance de 80 cm au moins du sol.

De plus, il faut s’assurer en mettant en place son appareil que ce dernier ne subira pas rapidement des détériorations face aux diverses intempéries. Le piège photographique doit aussi être parfaitement disposé de façon à obtenir un bon angle de vue.

A consulter également : Les nouveaux hélicoptères télécommandés avec caméra

Effectuer un suivi et un entretien du piège photographique

La plupart du temps mis en place pour une longue période, le piège photographique peut subir des dégâts face au climat et à l’évolution de la nature. Ce dernier peut en effet être caché par des herbes ou des feuilles qui auraient poussés, d’où la nécessité d’en prendre soin de temps en temps. Il sera donc nécessaire de refaire un tour quelques fois sur le lieu de la mise en place afin de s’assurer que son appareil se trouve dans les meilleures conditions pour prendre de belles images.

Découvrez le test du toguard

Prendre certaines précautions

Pour mettre en place un piège photographique, certaines précautions doivent être prises pour assurer une installation efficace. Il ne faut pas négliger le port des gants, qui permet de ne laisser aucune odeur humaine sur la place. Dans le cas contraire, les animaux auront une certaine réticence à circuler autour de l’appareil.

On peut en dernier lieu effectuer un test en passant tout simplement devant l’objectif de l’appareil et vérifier ensuite la qualité de la photo prise. On veille ainsi à ce que le cadrage soit parfait et les réglages bien faits.