Comment faire du vin soi-même ?

selection bouteille de vin

Vous voulez vous épargner de dépenser d’énormes sommes dans l’achat de bouteilles de vin ? Si tel est le cas, vous pouvez décider d’en fabriquer vous-même. Néanmoins, vous devez vous préparer à suivre certaines étapes. Ces étapes, les voici !

Posséder tous les ingrédients

Bien entendu, pour concevoir vous-même votre vin, il sera préférable que vous disposiez des ustensiles et des ingrédients indispensables à la préparation.

Vous devez donc prévoir une quinzaine de tasses de fruits, mais également avoir à votre disposition, de la levure en sachet. Prévoyez également du miel, et de l’eau filtrée, afin de pouvoir permettre une bonne préparation.

A consulter : www.youtube.com/watch?v=T2umwUr3IRw

Aussi, vous devez avoir à votre disposition une jarre, ou un quelconque réceptacle en céramique, disposant d’une contenance équivalente à 8 litres environ. Vous pouvez aussi vous munir d’un bouchon d’étanchéité, d’une souris et d’un tuyau en plastique.

Veuillez également avoir à votre disposition des bouteilles vides correctement lavées, et des comprimés de métabisulfite de sodium. Ces derniers vous permettront de conserver parfaitement le vin, afin qu’il ne se fermente pas.

Sélectionner les fruits et les laver

La sélection des fruits est également une étape cruciale. En effet, vous devez choisir les bons fruits, afin de pouvoir concevoir votre vin. Éviter de préférence des fruits non mûrs, ou des fruits qui ont tendance à se détériorer.

Bien entendu, pour du vin, il s’agira de sélectionner du raisin ou de la cerise. Vous devez également penser à laver correctement les fruits avant toute opération. Cela évitera que les bactéries s’incrustent dans le vin, et le fermement, à tel point qu’il se transforme en vinaigre.

Presser les fruits

Bien entendu, vous ne serez pas en mesure de réaliser votre vin, si vous ne récoltez pas le jus des fruits que vous avez sélectionné. Pour cela, vous devez écraser ces derniers avec vos mains, ou en utilisant tout simplement un extracteur de jus.

Ajoutez un peu de miel et de levure

Une fois que vous aurez fini d’extraire le jus des fruits, vous devez ajouter quelques cuillérées de miel, afin de pouvoir adoucir le vin. Gardez à l’esprit aussi, que plus vous ajoutez du miel, plus le vin sera adouci.

Ensuite, vous ne devez pas omettre d’ajouter de la levure. Ici, c’est le métabisulfite de sodium qui constitue la levure. Versez-la donc dans le récipient, et mélangez-la au jus de fruits pouvoir homogénéiser le vin.

Conserver le vin

Pour conserver le vin, il y a plusieurs procédés que vous devez entreprendre. D’un côté, vous devez couvrir la jarre dans laquelle se situe le mélange, avec le couvercle adéquat. Ensuite, vous devez remuer le mout plusieurs fois par jour, de façon délicate, afin de pouvoir placer correctement le couvercle à chaque fois. Il sera nécessaire d’effectuer cette procédure plusieurs fois par jour. Lorsque vous l’effectuez, le mout se transformera de jour en jour.

A découvrir aussi : Pourquoi avoir une barrière de sécurité ?

Filtrer le mélange et conserver le vin

Une fois que les bulles auront disparu autour du troisième jour, il sera nécessaire de filtrer le vin. Effectuer donc cette étape minutieusement, afin de ne perdre aucune goutte de votre précieux mélange. Ensuite, laissez le mélange dans les conditions optimales de température pendant 9 mois. Cela permettra au vin de vieillir, et ainsi, de se bonifier.

Venez consulter la sélection des meilleures bouteille de vin de l’année