Comment hiverner sa piscine tubulaire ?

astuces piscine tubulaire

La piscine tubulaire est un bassin d’eau monté, hors-sol, dont la structure est faite de tubulure et d’une toile en PVC. Ces matériaux qui font de cette piscine un équipement facile à monter et à utiliser sont malheureusement très sensibles au gel. De ce fait, la piscine tubulaire est soumise à un processus d’hivernage à défaut de la démonter et de la ranger.

Ce processus consiste à des gestes simples et au choix que nous vous proposons d’adopter.

Démonter et ranger sa piscine tubulaire

C’est la première alternative d’hivernation. L’objectif visé, ici, est de préserver votre piscine tubulaire de toute dégradation due au gel. La mise en œuvre de cette option se fait suivant trois grandes étapes que sont : la vidange de la piscine, le démontage et le nettoyage puis le rangement des pièces

Vidange de la piscine

Vous pouvez vidanger votre piscine dans le système de collecte des eaux usées de la ville. Cependant, si cela ne vous plait pas, vous pouvez épandre l’eau dans votre jardin ou vous en servir pour arroser vos plantes. Dans un cas comme dans l’autre, cessez tout traitement chimique au moins une semaine à l’avance afin de ne pas endommager les plantes.

A analyser : www.piscineadvisor.com/piscine-tubulaire-ou-autoportee-avis/

Démontage et nettoyage de la piscine

Vous devez, préalablement au nettoyage, démonter tous les éléments de la piscine. Pour y parvenir, référez-vous à la notice de la piscine et suivez scrupuleusement les étapes. Par la suite, nettoyez chaque pièce ainsi que la toile PVC avec de l’eau, du savon et une brosse.

Rangement de la piscine

Le rangement doit se faire une fois que toutes les pièces et la toile ont bien séché. Optez pour un grand carton propre et sec que vous entreposerez par la suite dans un endroit dont la température ne descendra pas en dessous de 10°C.

Hiverner sa piscine tubulaire

Contrairement au démontage, l’hivernage se fait lorsque vous faites l’option de laisser votre piscine dans le jardin durant tout l’hiver. Des précautions s’imposent donc.

Nettoyage de la piscine

Ici, le nettoyage n’implique pas un démontage de la piscine. Toutefois, vous devez la vider du tiers de sa contenance et nettoyer les parois. Faites-y également un traitement afin de régler son pH. Les accessoires installés à l’extérieur du bassin doivent être démontés, nettoyés et rangés à l’abri.

Installation des flotteurs d’hivernage

Ces flotteurs sont placés à la surface de l’eau afin d’éviter que la glace ne détériore le liner. Au cas où vous n’en auriez pas, utilisez des bouteilles en plastique à moitié pleines.

A visualiser aussi : Comment télécommander un éclairage extérieur ?

Installation d’une bâche de protection

Cette bâche est spécialement conçue pour la protection des piscines tubulaires en hiver. Son rôle est d’empêcher que des impuretés ne s’installent dans votre piscine. Au moment de l’achat, vérifiez que la bâche est adaptée à votre type de piscine et qu’elle dispose d’un système de fixation.

Surveillance de votre piscine

Durant toute la période d’hivernation, vous devez procéder à des vérifications ponctuelles. Ainsi, après chaque pluie, vérifiez si de l’eau ne s’accumule pas sur la bâche. Auquel cas, évacuez-la. Veillez également à la structure de votre piscine et plus précisément à la toile qui est un élément fragile et susceptible de se dégrader. Contrôlez enfin le niveau d’eau pour éviter toute fuite.

Découvrir la meilleure piscine tubulaire intex rectangulaire