Comment préparer du yerba maté ?

calebasse yerba mate

Le yerba maté est une plante d’origine latino-américaine, qui s’est invitée dans la culture occidentale comme infusion, ou thé. Seulement, depuis son adoption par les frères Jésuites, une véritable tradition s’est construite autour de la consommation de cette plante.

L’étranger serait bien étonné de découvrir que le yerba maté ne s’infuse pas comme n’importe qu’elle tasse de café ! Préparer du yerba maté de façon authentique est tout un rituel. Cependant, il est aussi admis de l’infuser à la manière d’un thé classique.

Pour en apprendre plus sur l’historique du yerba maté lisez cet article

La préparation traditionnelle

Traditionnellement le yerba maté se boit  dans une maté ( gourde de bois) et avec une bombilla (paille en aluminium). Pour préparer de yerba maté de façon traditionnelle, il faut donc posséder un maté et une bombilla. Cependant, le maté traditionnel étant fait en bambou ou en bois, il est nécessaire de lui faire subir un traitement préalablement à toute utilisation.

Le traitement du maté

Pour cela, il d’abord racler le fond et les parois internes de la gourde afin de retirer la couche supérieure. Par la suite, il faut procéder à un traitement en infusant, avec de l’eau bouillante, un peu de yerba maté. Après 10 min environ videz-le contenu, et faites sécher la gourde au soleil pendant 2 jours. Après un tel traitement, votre gourde ne pourrira pas et vos préparations ne seront pas altérées.

La préparation du yerba maté

Pour y parvenir, commencez par remplir, à plus de la moitié, la gourde de yerba maté. Puis, renversez-la, en prenant la peine de la boucher avec votre main. Cela fera remonter les particules plus poudreuses vers le haut. Par la suite, secouez, toujours avec la main placée sur l’ouverture, de gauche à droite pour permettre aux grosses particules de se répartir harmonieusement.

Ensuite, insérez la bombilla dans la gourde en prenant soin de la maintenir loin du tas de feuilles et ajoutez-y de l’eau froide. Laissez le tas de feuilles s’en imprégner. Dans l’espace qui s’est créé entre le monticule humide de feuilles et la bombilla, versez de l’eau bien chaude, mais non bouillante. Laissez reposer quelques minutes, puis muni de votre bombilla, déguster votre yerba maté.

Il faut garder à l’esprit que la préparation ne doit pas être remuée durant la dégustation. Cela, afin de ne pas disperser les particules qui pourraient, par la suite, boucher la bombilla.

Au Paraguay, le yerba maté se boit à température ambiante, ou glacé. Alors, toujours dans le respect du processus, il faut remplacer l’eau brûlante par de l’eau glacée.

A l’adresse yerba-mate.info vous trouverez des articles illustrant les meilleurs yerba maté

Les autres façons de préparer le yerba maté

Le yerba maté peut également être infusé comme n’importe quel thé. C’est d’ailleurs une pratique en Argentine où la plante est vendue en petites doses à tremper dans de l’eau bien chaude. Vous pouvez également l’infuser en vrac. Dans ce cas, il faudra faire attention à la quantité d’eau à utiliser, mais aussi au filtrage de la préparation afin d’éviter les particules.

Compte tenu de ce que cette plante à un gout prononcé, vous pouvez aménager votre préparation de plusieurs manières. Ainsi, le yerba maté se boit avec du sucre et du lait. Il peut être aromatisé avec d’autres plantes tels : la cannelle, la citronnelle, ou encore des zestes d’agrumes.

A lire également : L’autocuiseur : un super appareil à avoir dans sa cuisine