Les différents types de soudure

acheter masque de soudure

La soudure est un procédé consistant à réunir deux pièces de métal en les chauffant. L’opération se résume donc à chauffer le métal et à faire fondre un alliage dans les interstices afin de réunir les deux pièces de métal.

Toutefois, plusieurs techniques sont utilisées pour réaliser cette opération. Ces différentes techniques permettent, en fonction du métal sur lequel on veut travailler, d’obtenir des résultats plus ou moins bons.

On distingue principalement 3 types de soudure :

  • La soudure au chalumeau

  • La soudure au fer à souder

  • La soudure à l’arc

La soudure au chalumeau

La soudure au chalumeau consiste à utiliser une baguette à souder pour réunir deux pièces de métal après les avoir chauffé avec une flamme.

Cette technique nécessite l’utilisation d’un chalumeau oxygène-acétylène, dont la flamme peut produire des températures de l’ordre de 1000 degré. Le principe est le suivant :

Une bouteille de gaz est connectée au bec du chalumeau. Lorsqu’on ouvre le robinet, le gaz commence à s’échapper. Avec une étincelle, le bec s’enflamme et produit une flamme bleue. Cette flamme est utilisée pour chauffer les pièces de métal jusqu’à ce que ces derniers changent de teinte dans la zone de soudure. Ensuite, la baguette à souder est placée sur cette zone dont la température est très élevée pour être fondu. C’est alors que celle-ci, en fondant, comble l’espace compris entre les deux pièces de métal et les réuni.

Cliquez ici pour voir les cagoules de soudure disponibles en ligne.

La soudure au fer à souder

Ce type de soudure consiste à utiliser un fer à souder pour faire fondre un fil d’étain sur la zone de soudure.

Cette technique est utilisée dans la soudure de petites pièces de métal ou dans la jonction de fils électriques dans les petits appareils électroniques. La température de fusion ici n’est pas élevée et ne nécessite donc pas de précautions particulières. C’est pour cela d’ailleurs qu’elle est la seule que l’on peut pratiquer aisément à la maison.

Le principe est basé sur le fait de chauffer au préalable la zone de soudure puis de poser le fil d’étain sur la zone chauffée. Sous l’effet de la température, l’étain fond et s’étale sur la zone provoquant ainsi la jonction des pièces de métal que vous voulez souder.

à Lire également : maison-travaux

La soudure à l’arc

La soudure à l’arc consiste à faire fondre une baguette à souder ou une électrode de soudure sur la zone de soudure en créant un arc électrique suffisamment fort pour faire augmenter la température.

Cette façon de souder est utilisée pour la soudure des métaux lourds comme le fer par exemple. Elle utilise un poste à souder dont le rôle est d’utiliser le courant électrique pour créer un arc.

Le fonctionnement est basé sur le principe de l’alimentation d’un transformateur qui, en utilisant les propriétés d’une iode est capable de générer sur une torche les réactions nécessaires à la soudure. Il faut noter que le câblage est fait de manière spécifique de sorte que la torche soit branchée à une borne et que la pince en contact avec la pièce à souder soit branchée à l’autre borne.

à Lire également : Comment allumer un chalumeau de cuisine ?